Label EuroMaster

La labellisation EuroMaster® du Master Analyse et Contrôle

Le processus de Bologne a engagé les universités à développer des diplômes comparables à l'échelle européenne, lisibles à la fois par les étudiants et les entreprises. Pour aider à la mise en place de ce processus, l'European Chemistry Thematic Network (ECTN), dans le contexte du projet européen «Tuning Educational Structures in Europe» a développé en 2003 un cadre pour le diplôme de Licence intitulé «Eurobachelor®», puis un nouveau cadre pour le niveau de formation master "EuroMaster®"  approuvé par EuChemS en 2006. L'association ECTN organise actuellement la délivrance du Label EuroMaster® sur demande des organismes de formation, après étude de la structure de formation par son comité international. 

L'Université Claude Bernard Lyon 1 s'est engagée en 2007, lors de la création d'un consortium de 9 universités européennes impliquées dans la formation de cadres en analyse, dans une démarche de labellisation conjointe auprès de l'ECTN. Le dossier déposé par le consortium a conduit à l'obtention de la labellisation EuroMaster® en avril 2008 reconnaissant le niveau international d'implication des universités partenaires dans la formation en sciences analytiques, et à une reconduction de ce label en 2013.

Cette orientation, portée par le consortium, traduit la volonté de l'Union Européenne de disposer de compétences fortes dans le domaine de la mesure. En effet, 40% des directives issues de l'UE nécessitent des mesures, dont une part significative relève de l'analyse chimique, et le coût de l'ensemble représente actuellement 80 milliards d'euros. Toutefois, malgré l'importance de ces mesures, une trop grande partie de celles-ci ne se révèle pas d'une qualité suffisante (dans un essai interlaboratoires, où le même échantillon a été analysé par plus de 100 laboratoires, près de la moitié des résultats n'étaient pas satisfaisants). La principale cause de cette situation est reliée à la formation insuffisante des techniciens de laboratoire et de leurs responsables. Ainsi, l'objectif du consortium «Measurement Science in Chemistry» est de contribuer à une augmentation radicale du niveau de formation dans ce secteur en étant le principal acteur de formation dans le domaine de la mesure en chimie.

Dans le prolongement de cette labellisation, et outre les possibilités d'échange d'étudiants dans le cadre du programme Erasmus, le consortium a mis en place une école d'été à destination des étudiants des universités partenaires pour regrouper quarante étudiants pendant deux semaines afin de suivre des enseignements en anglais sur la métrologie, la validation de méthodes, les normes, etc… Cette école d'été, outre la formation dispensée, permet de créer une communauté d'acteurs à travers des échanges formels et informels entre les futurs responsables de l'analyse dans l'union européenne.

 

  

 

 

 

     

 


Le consortium

University of Tartu, Tartu, Estonia 

Adam Mickiewicz University, Poznañ, Poland 

Maria Curie-Sklodowska University, Lublin, Poland 

University of Warsaw, Warszawa, Poland 

University Claude Bernard, Lyon, France 

University of Maribor, Maribor, Slovenia 

University of Lisbon, Lisboa, Portugal 

Vrije Universiteit, Bruxelles, Belgique

University of Oulu, Oulun yliopisto, Finlande

Institute for Reference Materials and Measurements, Joint Research Center, European Commission, Belgium.